Au point du jour, debout, entre deux rêves, flottant dans la brume hypnotique, elle devise avec les démons aux prises avec le meilleur, l’indicible, le toujours présent… Qui peut, qui veut, l’emporte, nulle joute n’est qu’oratoire… Au bal des fantômes ta place est de chair. Moelleux, moletonné, blotti, tu l’attends … Respires pour elle.

Au point du jour, debout, entre deux rêves, flottant dans la brume hypnotique, elle devise avec les démons aux prises avec le meilleur, l’indicible, le toujours présent… Qui peut, qui veut, l’emporte, nulle joute n’est qu’oratoire… Au bal des fantômes ta place est de chair. Moelleux, moletonné, blotti, tu l’attends … Respires pour elle.